fbpx

Epilation laser et soleil : que faut-il savoir ?

Epilation laser et soleil (vacances d'été)

Soleil rime avec plusieurs choses : vacances, repos, plaisir, mais aussi vêtements courts et peau exposée ! En effet, les vacances d’été au soleil sont propices aux petites tenues. C’est précisément à ce moment-là que la plupart pense à se débarrasser de chaque poil qui dépasse, quitte à prendre les décisions les plus drastiques.  

Pour cela, on peut compter sur les différentes techniques d’épilations mises à notre disposition, dont la plus tendance (mais aussi la plus efficace) qui est celle faite au laser. Toutefois, peut-elle être réalisée durant la période estivale ? Voici la réponse…

Epilation laser et soleil : détails techniques

Petite mise en situation : c’est bientôt les vacances, vous habitez le Sud de la France, et vous êtes tenté(e) par une séance d’epilation laser à Nice pour dire au revoir à la corvée « épilation » pour le reste des vacances et de votre existence… Pourquoi pas. Cependant, avant de se jeter à corps perdu sur cette solution, il faut s’assurer d’être conscient(e) de la technique derrière tout épilateur laser.

Le laser traverse la peau pour atteindre le bulbe d’un poil. Il vise directement la mélanine contenue dans le bulbe, que le laser reconnaît à son caractère sombre. C’est donc le follicule pileux qui sera brulé et non la peau. C’est pour cela que l’épilation au laser est pratiquée uniquement sur une peau blanche. De la même manière, l’opération n’est praticable que sur des poils foncés dotés de suffisamment de mélanine.

On l’aura deviné : tout ça n’est pas de bon augure pour les teints hâlés par les vacances, ni pour les peaux naturellement noires et mâtes…

Epilation laser et soleil : attention danger !

Compte tenu des informations citées précédemment, si la peau a été touchée par des rayons UV préalablement à l’épilation, celle-ci deviendra mate et contiendra aussi de la mélanine. Le laser ne saura plus faire la différence entre le poil et la peau. Vous risquerez donc de vous brûler, et pas qu’un peu ! Si l’exposition au soleil n’est que mineure, vous pourrez toujours recourir à l’épilation Nd Yag avec une portée plus limitée. Dans tous les cas – et ce même si vous utilisez le meilleur epilateur laser du marché – il est vivement conseillé de toujours d’avoir l’avis d’un institut reconnu, peu importe l’endroit où l’on se trouve.

Une fois fraîchement épilé(e), le réflexe est de savourer ses vacances et en plein soleil. Grave erreur ! Ce geste est fortement déconseillé jusqu’à 2 semaines au moins après la séance d’épilation. En effet, cette dernière fragilise la peau qui sera encore incapable de se défendre contre les rayons UV. Il y a ainsi des risques de brûlures, rougeurs voire même des problèmes dermatologiques plus importants.

L’épilation au laser est une action répétitive : une séance tous les 15 jours au début, puis de plus en plus espacée. Pour être paré(e) et sans poil durant les vacances d’été, il faut donc dès l’hiver ou même l’automne.

Laissez un commentaire